Classe à Projet Artistique et Culturel à la MaBA

Dans le cadre de notre EPI de Français, Histoire et Arts Plastiques en 4e, nous avons visité la Maison d’Art Bernard Anthonioz, connue sous le nom de MaBA. Ces visites avaient pour but de nous présenter des expositions sur la photo en noir et blanc, en couleur, ou de vidéos.

Histoire de la MaBA :

La Maison d’Art Bernard Anthonioz n’est pas un musée mais une maison d’art. La différence est que, contrairement aux musées, elle ne conserve pas les œuvres. Elle expose temporairement les œuvres d’artistes contemporains, plus ou moins connus.
La structure qui héberge la MaBA est une ancienne maison habitée par Madeleine Smith-Champion (1864-1940). Sa sœur Jeanne occupait la maison voisine, aujourd’hui maison de retraite pour artistes. Ces deux demeures ont été construites au XVII siècle. De nos jours, la MaBA appartient à la FNAGP, Fondation Nationale d’Art Graphique et Plastique.
Nous avons choisi d’aller à la MaBA pour notre projet du fait de sa proximité du collège.

Visites :

La première visite de notre projet avait pour objectif, dans un premier temps, de nous initier aux différents types d’œuvres d’art et d’expositions.
Nous avons découvert de nouveaux types d’œuvres qui, souvent, nous étaient inconnus.
Dans un deuxième temps, nous avons visité une exposition, ”Je Suis du Bord” de Patrick Bernier et d’Olive Martin. Cette exposition se présentait sous forme de de vidéos plus ou moins longues. Cette exposition sortait de l’ordinaire car les œuvres n’étaient pas fixes comme des tableaux, mais animées.

Lors de la visite suivante, nous avons fait connaissance avec l’équipe de la MaBA et avons visité les locaux. L’équipe nous a présenté les différents métiers et leur fonction dans une maison d’art ou dans un musée.

La visite suivante portait sur une exposition de Denis Roche, ”Aller et Retour dans la Chambre Blanche”. L’artiste travaillait avec un appareil photo noir et blanc. Il s’amusait avec le reflet, l’ombre et la lumière.

En classe, nous avons par la suite étudié l’architecture du XIXe siècle, l’utilisation massive du fer et du verre mais aussi le ”remodelage” de Paris par le Baron Haussmann, la durée des travaux, le mécontentement des Parisiens sur l’aspect esthétique et la lettre ouverte contre la Tour Eiffel.

La quatrième visite à la MaBA était un atelier plastique sur la photographie, le reflet et la lumière avec une intervenante photographe. Des miroirs étaient à notre disposition. Elle nous a aussi montré une présentation d’œuvres de photographes autour du thème du miroir.
Nous avons aimé cette visite car nous avons rarement l’occasion de participer à ce genre d’atelier en classe ou dans le cadre d’un projet scolaire.

La dernière visite à la MaBA était la présentation d’une exposition, ”Contre Nature” de Jürgen Nefzger.
L’artiste travaille en couleurs mais aussi en noir et blanc. Il représente des lieux publics vides de monde et des panneaux blancs : stations de ski jamais achevées, complexes touristiques jamais terminés mais dont les fondations demeurent. Tous ces bâtiments ou constructions se situent en Grèce ou en Espagne lors de la crise économique de 2010. Certaines photos sont en noir et blanc et représentent des villes françaises complètement ou presque désertes, des immeubles en cours de démolition ou des stations balnéaires désertes. Tous ces endroits déserts, Jüurgen Nefzger les appellent des ”Non-Lieux”.

A nouveau en classe, nous avons participé à la préparation de l’exposition. Partis de toutes les photos que nous avons prises, nous n’en avons choisi que très peu, celles qui, à nos yeux, étaient les meilleures. Nous devions trouver un nom à ces œuvres un format de tirage, trois mots qui reflètent nos photos et un texte, une photo ou un dessin associé à cette œuvre.

Eliott NAHON

Cette entrée a été publiée dans A vos plumes !, Collège, Culture. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.